L’oiseau de feu & Boléro

Création 2023

Ballet de l’Opéra Grand Avignon (Avignon- France)

Date

Samedi 30 septembre

Horaire

20h30

Durée

1h

2 créations pour 12 danseurs de l’Opéra Grand Avignon, sur deux des plus grands airs de la musique classique, « L’oiseau de feu » d’Igor Stravinsky et « Boléro » de Maurice Ravel, par des chorégraphes aux styles si particuliers, des propositions modernes, singulières et puissantes pour ouvrir une saison riche et intense au Théâtre des Aspres.

Edouard Hue nous propose sa gestuelle puissante et adapte « L’oiseau de feu » à l’air du temps en construisant des chorégraphies graphiques et denses reflétant le style bestial qui lui est propre.

Hervé Koubi construit sa chorégraphie autour de son style si particulier à mi-chemin entre la danse urbaine et le ballet. Il utilise ici la spirale ascendante de la musique du « Boléro » comme l’énergie d’une danse qui rassemble, une hymne à la réunion par la danse.
Les habitués du Théâtre des Aspres reconnaitront l’écriture caractéristique de Hervé Koubi.

Edouard Hue

Chorégraphe de « Boléro »

Danseur passé par le Ballet Junior de Genève, est d’abord un interprète qui met sa physicalité au service du mouvement pur. Il expérimente, en tant qu’interprète, les extrêmes chez les chorégraphes Hofesh Shechter, Damien Jalet, Olivier Dubois et développe rapidement « un style » particulier, mélange de virtuosité maîtrisée et de spontanéité espiègle. Il reçoit d’ailleurs le prix Suisse de Danse 2019 en tant que « Danseur Exceptionnel ». C’est naturellement qu’il se tourne vers la chorégraphie, ce qui lui permettra de développer son propre langage chorégraphique.

Hervé Koubi

Chorégraphe de « L’oiseau de feu »

Danseur au Centre Chorégraphique Nationale de Nantes Claude Brumachon et Benjamin Lamarche puis au Centre Chorégraphique National de Caen avec Karine Saporta et la Compagnie Thor à Bruxelles avec Thierry Smits il créé en 2000 son projet chorégraphique. D’une écriture métissée, née du mélange de techniques et influences, à la croisée des danses urbaines et du ballet, Hervé Koubi, souhaite questionner aujourd’hui ces langages pour se défaire d’une seule technique et développer une écriture singulière.
Hervé Koubi est un fidèle du Théâtre des Aspres qui a accueilli trois de ses créations :

  • « Les nuits barbares ou les premiers matins du monde », Saison 2018-19
  • « Odyssée », Saison 2021-22
  • « Ce que le jour doit à la nuit », Saison 2022-23

La diversité des deux tableaux proposés.

Les images fortes et la virtuosité des danseurs.

Le déconstruction – reconstruction de l’écriture musicale du « Boléro » de Ravel.

L’Oiseau de Feu – Igor Stravinsky.
Chorégraphie : Edouard Hue.
Costumes : Sigolène Pétey.
Lumières : Arnaud Vial.

Boléro – Maurice Ravel.
Chorégraphie et lumières : Hervé Koubi.
Composition électronique : Maxime Bodson.
Arrangements musicaux et costumes : Guillaume Gabriel.

Costumes réalisés dans les ateliers de l’Opéra Grand Avignon.

Photos : Cédric Delestrade.

Production : Opéra Grand Avignon. Avec le soutien de : L’Opéra Grand Avignon est un établissement culturel géré par la communauté d’agglomération du Grand Avignon, et avec le soutien de la DRAC paca et du Département de Vaucluse.

« Avec ce diptyque en clair-obscur, les deux chorégraphes contemporains mettent un coup de projecteur sur des interprètes flamboyants de la compagnie avignonnaise. » 

Les Echos

Soutiens et partenaires de la Saison culturelle du Théâtre des Aspres