BIOGRAPHIE - PARCOURS

Née au Sri Lanka en 1975, Hilkka Silva grandit à Paris avant de poursuivre ses études atypiques et des voyages dans différents pays (GB, Russie, Suisse, USA, Inde...) pendant une dizaine d’années, jusqu’à son arrivée dans l’Hérault en 2002.

Pendant ses pérégrinations, elle tisse sa passion pour l’art et la nature, qu’elle exprime à travers la photographie, la peinture et le dessin. Elle pose enfin ses chevalets dans son atelier au cœur d’un petit village de potiers, Saint-Jean-de-Fos, en 2013.

Depuis son arrivée dans cette région, son travail s’inspire de ce que cet environnement, d’une grande diversité, offre à ses yeux et à ses mains. Des vignes, des oliviers, les prairies d’herbes hautes, les plantes de la garrigue… ainsi que de magnifiques paysages qu'elle interprète par des techniques classiques comme l’huile, l’aquarelle, l’acrylique, le pastel. Elle emploie des matières "anodines" telles que des feuilles, des galets, du bois flotté, des plumes et surtout les sarments de vigne et les ocres de terres aux milles nuances collectés dans la campagne alentour. Chacun de ces éléments, ainsi que son histoire et ses voyages, façonnent et orientent son travail.

Ainsi, Hilkka explore sa créativité à travers diverses formes d’expression, au gré de son inspiration débordante, sans contrainte de style ni de médium, passant de la peinture (paysages, nus, portraits) à la sculpture éphémère (installations land art) grands formats. Elle réalise aussi avec divers matériaux des objets décoratifs uniques, de l'art à porter en bijoux dans un style plus ethnique, qui relie son travail à ses origines...

 

DÉMARCHE

Mon travail met en avant le patrimoine naturel et culturel local ;
"Tisser la Nature dans la création artistique,
en y mêlant inexorablement l'Homme,
sa présence et son travail,
qui la façonnent tout autant qu'elle ne les influence"

Mettre en lumière ce que la Nature met à disposition - simplement - autour de nous, et utiliser ces éléments en priorité comme matériaux de création et d’expression, dans la mesure du possible. Réduire l’emploi d’éléments industriels et la production de déchets supplémentaires... Est-ce possible ? Jusqu'où pouvons-nous aller ?

Après de nombreuses années à représenter avec enthousiasme la Nature inspirante de beauté et de générosité dans son travail, sa démarche intègre et tente de souligner actuellement l’attention à la provenance et aux choix des matériaux utilisés.

D'une part, l'utilisation directe d'éléments naturels tente de mettre en avant cette richesse, originelle, parfois oubliée, voire méconnue - pour la création d'œuvres insolites qui seront d'ailleurs souvent par nature éphémères, car inhérent au cycle de la vie, où la mort, la destruction, la disparition permettra une possible renaissance... Et d'une autre part, la récupération, la réutilisation d'objets désuets-déchets lui semble être une autre voie indispensable à emprunter, car elle permet à son niveau de revaloriser des éléments qui ont nécessités de l'énergie pour être fabriqués en premier lieu, et qui peuvent aussi être de potentielles sources de pollution.

Ce questionnement sur la valeur de la matière (naturelle ou fabriquée) aborde aussi celui de l'impact de nos activités sur notre environnement. Il s’agit en tout cas d’un choix, d’une affirmation, d’une conviction à partager ! En effet, en ces temps de dérèglements reconnus, de surconsommation et de gaspillage, sommes-nous conscients de tous ces trésors qui nous entourent ? Les voyons-nous ? Les connaissons-nous ? Les apprécions-nous ?

 

OEUVRE

“Le Chapelet du Vigneron”

Installation éphémère géante représentant une grappe de raisin réalisée entièrement en sarments de vigne tressés : en guise de tige, une croix faite de pieds de vigne.
Cette forme peut ainsi évoquer un chapelet posé en un tas, avec sa croix, dépassant sur le côté… Ne serait-ce pas là les grains de prière du vigneron ? Élément essentiel du patrimoine culturel et naturel local : c'est un hommage à la vigne et à ceux qui la travaillent patiemment et passionnément. Chaque tige de sarment a été sélectionnée, taillée, détendue puis tressée, une à une, par l'artiste, tout comme la vigne et le raisin l'ont été dans le temps par la nature et le vigneron… Une éloge à la lenteur, une ode à un dévouement, à l'amour du travail bien fait.

 

 

 

hilkks.weebly.com 

 

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Cookies